Effets sur la santé mentale chez les personnes rétablies dernièrement de la COVID-19

À retenir

  • La santé mentale joue un rôle de médiation entre l’auto-stigmatisation associée à la COVID-19 et le stress post-traumatique (SPT) d’une part, et la mauvaise qualité de vie liée à la santé et l’insomnie d’autre part.

Pourquoi est-ce important ?

  • Pendant la pandémie de COVID-19, des personnes peuvent connaître une détresse mentale (SPT, auto-stigmatisation, troubles du sommeil, par exemple), qui peut avoir des complications psychosociales à plus long terme (isolement social, chômage de courte durée, par exemple).

  • Un modèle de médiation peut apporter des informations sur le fonctionnement possible de facteurs indépendants grâce à un facteur de « médiation », la santé mentale, pour influencer des variables dépendantes, comme la qualité de vie (QDV) et l’insomnie.