Anomalies métaboliques après un traumatisme crânien

À retenir

  • L’apport en glucose dans le cerveau dépend du glucose plasmatique et du débit sanguin cérébral chez les patients présentant un traumatisme crânien (TC).

Pourquoi est-ce important

  • Des perturbations métaboliques dans le métabolisme du glucose dans le cerveau sont fréquentes chez les personnes présentant un TC. Les modifications du métabolisme sont probablement influencées par un ensemble complexe de facteurs, dont le glucose plasmatique, le débit sanguin cérébral, le transport au-delà de la barrière hémato-encéphalique, la pénétration dans la voie glycolique et le métabolisme.

  • Des examens par tomographie par émission de positons (TEP) avec traceurs de glucose et d’oxygène ont été utilisés efficacement pour visualiser le métabolisme du glucose dans le cerveau, mais une compréhension plus nuancée se justifie.