Localisation des microsaignements et reprise de connaissance après un traumatisme crânien sévère

À retenir

  • Chez des patients présentant un traumatisme crânien (TC), on a observé des microsaignements dans des combinaisons variables, et les mécanismes de la vigilance dans le cerveau humain ont montré une résilience, l’essentiel des patients de la cohorte de l’étude ayant repris connaissance.

Pourquoi est-ce important

  • On pense que chez les patients présentant un TC sévère, le coma est provoqué par la perturbation d’un réseau de la vigilance ascendante, qui relie les noyaux de la vigilance dans plusieurs régions du cerveau.

  • On ne connaît pas les noyaux de la vigilance qui peuvent être lésés sans affecter la capacité d’un patient à reprendre connaissance, ce qui a de profondes implications cliniques pour les patients présentant un TC sévère.