Modifications microstructurales de la substance blanche observées chez les enfants atteints de syndromes démyélinisants

Par le biais d’une nouvelle technique d’imagerie appelée analyse fixel à fixel (Fixel-Based Analysis, FBA), des chercheurs canadiens ont fourni des informations sur les lésions de la substance blanche (SB) survenant chez les enfants atteints de syndromes démyélinisants.

Auparavant, les modifications de la SB avaient été caractérisées chez des enfants atteints de sclérose en plaques (SEP) et de maladie à anticorps anti-glycoprotéine de la myéline oligodendrocytaire (Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein, MOG) via une imagerie en tenseur de diffusion. Cependant, la capacité de cette méthode à définir les caractéristiques microstructurales, telles que la densité de fibres (DF), est limitée, selon le Dr Sonya Bells du Hospital for Sick Children et de l’Université de Toronto (University of Toronto), au Canada.