Les taux plasmatiques de peptide β-amyloïde à l’âge mûr sont liés à TC à un âge avancé et pourraient être un marqueur sanguin de démence préclinique

À retenir

  • La mesure des taux plasmatiques de peptide β-amyloïde pourrait représenter un biomarqueur sanguin non invasif du risque de troubles cognitifs (TC) futurs.

Pourquoi est-ce important

    Les modifications pathologiques liées à la maladie d’Alzheimer commencent des décennies avant l’apparition des symptômes cliniques, ce qui souligne la nécessité de mieux comprendre le lien entre les mesures précoces des taux plasmatiques de peptide β-amyloïde et les phénotypes cliniques à un âge avancé. C’est la première évaluation à long terme de ce lien chez une grande population à l’âge mûr vivant au sein de la communauté. Les résultats suggèrent que les taux plasmatiques de peptide β-amyloïde pourraient servir de biomarqueur non invasif pour dépister les signes précliniques de démence plusieurs décennies avant l’apparition des premiers symptômes cliniques.