Les modèles multi-échelles aident à établir le lien entre l’activité neuronale et la dynamique du réseau cérébral dans la maladie d’Alzheimer

Des chercheurs aux Pays-Bas ont développé des modèles multi-échelles de l’hyperactivité du réseau neuronal observée chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer (MA).

En utilisant la modélisation informatique, les chercheurs sont parvenus à simuler la dynamique cérébrale multi-échelle et ont examiné le lien entre les anomalies du comportement neuronal et l’altération du réseau cérébral. Ce modèle a également permis aux chercheurs de modifier le niveau d’excitabilité des neurones inhibiteurs ou excitateurs afin d’évaluer l’impact de ces changements sur l’activité oscillatoire globale du réseau.