Neurodégénérescence dans la sclérose en plaques : neurofilaments à chaîne légère sériques et tomographie par cohérence optique

À retenir

  • Il existe une association significative entre les neurofilaments à chaîne légère sériques (serum neurofilament light chain, sNfL), un biomarqueur de lésions neuronales, et les mesures de lésions neuroaxonales à la tomographie par cohérence optique (optical coherence tomography, OCT) chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

Pourquoi est-ce important

    Le suivi des deux biomarqueurs, les sNfL et les mesures OCT, pourrait permettre d’améliorer la surveillance de la neurodégénérescence lors de futurs essais cliniques sur la SEP.