Biomarqueurs neurologiques dans l’infection à SARS-CoV-2 aiguë

À retenir

  • Le taux sérique de neurofilaments à chaîne légère (serum neurofilament light chain, sNfL), un marqueur des lésions neuronales actives, est élevé chez les personnes atteintes de la COVID-19 hospitalisées, indépendamment de l’atteinte neurologique. C’est chez les patients atteints de la COVID-19 et d’encéphalomyélite démyélinisante aiguë (EMDA), suivie d’une encéphalite, que les taux de NfL étaient les plus élevés.

Pourquoi est-ce important

  • L’infection à SARS-CoV-2 était associée à une atteinte du système nerveux. Cependant, il y a des incertitudes quant aux mécanismes pathogènes sous-jacents.

  • Il est intéressant de noter que des études ont rapporté des marqueurs plasmatiques des lésions neuronales chez les personnes atteintes de la COVID-19 sévère, mais sans atteinte apparente du système nerveux.

  • On ignore toujours si les lésions neuronales ne surviennent que chez les patients atteints de la COVID-19 et de syndromes neurologiques ou s’il s’agit, plus largement, d’une caractéristique de la COVID-19.