Complications neurologiques dans le syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible : quels sont les facteurs de risque ?

À retenir

  • Chez les patients atteints de syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible (SVCR), l’absence de céphalées en coup de tonnerre (CCT) à l’apparition était associée à un risque plus élevé de complications neurologiques.

Pourquoi est-ce important

  • Le SVCR est une affection rare provoquant des céphalées soudaines et sévères après une vasoconstriction cérébrale multisegmentaire. Il se présente généralement sous forme de CCT.

  • L’identification des facteurs de risque de développer des complications neurologiques, qui peuvent toucher jusqu’à 79 % des patients, facilitera la prise en charge clinique des patients atteints de SVCR.