Activité neuronale dans les crises hypoxiques-ischémiques

À retenir

  • Les différences en matière de neurodéveloppement d’une région du cerveau à l’autre peuvent contribuer aux types de crises d’épilepsie et aux schémas neuronaux associés chez les nouveau-nés de souris présentant une encéphalopathie hypoxique-ischémique (EHI).

  • Il est possible que l’expression de la protéine c-Fos au cours de l’ischémie hypoxique (IH) contribue au développement de crises d’épilepsie.

  • Ces schémas neuronaux pourraient être le reflet de ceux observés chez les nouveau-nés humains présentant une EHI.

Pourquoi est-ce important

  • Les crises d’épilepsie sont fréquentes chez les nouveau-nés présentant une EHI ; cependant, on ignore quels sont les circuits neurologiques à l’origine des épisodes d’épilepsie.

  • Cette étude nous permet de mieux comprendre le lien entre la protéine c-Fos et les caractéristiques des crises d’épilepsie au sein de cette population.