De nouveaux agents de contraste IRM s’avèrent prometteurs

Les chercheurs de l’AAIC 2020 ont rapporté des résultats prometteurs tirés d’études préliminaires sur de nouveaux agents de contraste IRM potentiels pour identifier les premiers signes de neurodégénérescence.

Dans une étude, les chercheurs ont réalisé une étude de détermination de dose efficace d’ADx-001, un agent de contraste à base de gadolinium (Gd) macrocyclique liposomal ciblant l’amyloïde, pour l’IRM in vivo des plaques amyloïdes chez la souris. Ils ont utilisé un modèle murin transgénique de maladie d’Alzheimer d’apparition précoce, dans lequel les plaques amyloïdes se développent à l’âge de 6 à 7 mois, et un groupe témoin de génotype sauvage sans plaques amyloïdes.