Une nouvelle étude dévoile davantage l'infuence de l’âge sur l’évolution clinique de la SEP

La tranche d’âge comprise entre 37 et 40 ans semble être cruciale en ce qui concerne la compensation des dégâts causés au SNC par la SEP, selon une nouvelle étude présentée lors de la conférence de l’ECTRIMS [European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis (Comité européen pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques)] 2019.