Nouveau profil d’IRM observé chez les enfants présentant des anticorps anti-myelin-oligodendrocyte glycoprotein (MOG)

Lire l'article original en anglais

En Argentine, des chercheurs ont identifié un nouveau profil de neuro-imagerie chez des enfants atteints de troubles associés aux anticorps anti-MOG (MOG-associated disorders, 0MOGAD).

Des anticorps anti-MOG sont trouvés chez plus de 30% des enfants ayant un premier événement clinique démyélinisant, selon le Dr Silvia Tenembaum de l'hôpital pédiatrique national Dr Juan P Garrahan, à Buenos Aires, en Argentine. Les résultats de neuro-imagerie peuvent varier considérablement entre les patients atteints de MOGAD.

Afin de mieux caractériser les lésions liées aux anticorps anti-MOG, le Dr Tenembaum et ses collègues ont examiné les données d’imagerie de 53 enfants atteints de MOGAD traités dans leur établissement. L’objectif était de déterminer la fréquence et la distribution d’une nouvelle caractéristique de neuro-imagerie, à savoir les grandes lésions inflammatoires avec des changements kystiques.

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.