Une névralgie occipitale est observée fréquemment dans les centres hospitaliers de prise en charge des céphalées

À retenir

  • Cette étude rétrospective fait la lumière sur la prévalence de la névralgie occipitale (NO) chez les patients dans les centres hospitaliers de prise en charge des céphalées :

    • Pratiquement 25 % des patients qui se présentent en raison de céphalées principalement avaient également une NO.

Pourquoi est-ce important

  • Dans la mesure où une NO non traitée peut déclencher la fréquence et l’intensité des céphalées, il est important que les soignants cherchent des signes de NO potentiels chez les patients qui se présentent dans un centre de prise en charge des céphalées.

  • À l’avenir, une attention particulière doit être portée à l’identification et au traitement de la NO.