Les adultes âgés atteints d’épilepsie n’adoptent pas de comportements ostéo-protecteurs en dépit d’un risque de fracture supérieur

À retenir

  • Même si les adultes âgés atteints d’épilepsie sont exposés à un risque accru de fracture, ils ne mettent pas en œuvre de comportements ostéo-protecteurs, comme les choix alimentaires et l’exposition au soleil, et sont significativement moins actifs que les personnes non touchées par l’épilepsie.

Pourquoi est-ce important

    Les adultes âgés atteints d’épilepsie sont exposés à un risque accru de fracture en raison de l’âge et de l’utilisation d’antiépileptiques. Cependant, en dépit des bénéfices, cette population n’adopte pas de comportements ostéo-protecteurs, ce qui suggère que les personnes épileptiques devraient être encouragées à augmenter leur activité physique ainsi que leur apport en calcium et en vitamine D pour optimiser la santé de leur os.