Le réflexe de clignement somatosensoriel dans l’espace péripersonnel est défaillant chez les personnes atteintes de migraine épisodique

À retenir

  • La modulation du réflexe de clignement somatosensoriel dans l’espace péripersonnel est défaillante chez les personnes atteintes de migraine épisodique.

Pourquoi est-ce important

    Une représentation spatiale insuffisante peut influencer le traitement de la nociception. Faire varier la douleur en modifiant les représentations corporelles et spatiales pourrait offrir de nouvelles options thérapeutiques.