Syndromes neurologiques post-COVID-19 aiguë : que savons-nous ?

Lors de la conférence de l’AAN, un expert de premier plan a fourni un aperçu des recherches en cours sur les conséquences neurologiques à long terme de l’infection aiguë par la COVID-19.

Le professeur Serena Spudich, professeure de neurologie et chef de la division des infections neurologiques et de neurologie mondiale (Division of Neurological Infections & Global Neurology), à la Faculté de médecine de Yale (Yale School of Medicine), à New Haven, dans le Connecticut, aux États-Unis, a noté : « Un sous-ensemble de patients présente des problèmes neurologiques aigus lorsqu’ils sont initialement atteints de la COVID-19. Même au début de la pandémie, nous avons commencé à entendre parler de cas de complications neurologiques persistantes ou émergentes chez des personnes ayant survécu à une forme aiguë de la maladie ». Il s’agit d’un large éventail de symptômes cognitifs, de l’humeur, sensoriels, moteurs, autonomes et de céphalées, a-t-elle déclaré.