Prédire une lésion axonale après un traumatisme crânien

À retenir

  • Un modèle de traumatisme crânien (TC) a permis de prédire les profils de lésions des tissus cérébraux, en particulier dans les sillons et les faisceaux de substance blanche. Sur le plan clinique, ce modèle pourrait aider à améliorer l’évaluation des lésions, ainsi que la conception des casques et autres équipements de protection.

Pourquoi est-ce important

  • Le TC induit un transfert rapide de forces dans la tête et le cerveau, provoquant une série de modifications et de lésions immédiates, notamment une déconnexion axonale, une perte neuronale, des lésions vasculaires et la libération de neurotransmetteurs.

  • Les investigateurs basés à Londres ont précédemment développé un modèle humain à éléments finis de traumatisme crânien, capable de prédire les forces biomécaniques dans les différents tissus après un traumatisme crânien et validé ici à l’aide d’un modèle murin à impact cortical contrôlé (ICC).

  • Le modèle permet de tester la relation entre les tensions mécaniques à partir d’un modèle informatique et les mesures empiriques de la pathologie post-traumatique, ce qui est difficile à réaliser avec les lésions humaines en raison du manque d’informations biomécaniques précises sur les lésions.