Prédiction du sous-type moléculaire des gliomes de grade inférieur via l’apprentissage automatique

À retenir

  • Le modèle proposé avait une précision de 68,7 % dans le diagnostic préopératoire du sous-type moléculaire des gliomes de grade inférieur (lower-grade gliomas, LGG), d’après des données multimodales, dans le but de prédire la classification en 3 groupes.

Pourquoi est-ce important

  • Le LGG peut être classifié en 3 sous-types moléculaires selon la présence de certaines mutations du gène isocitrate déshydrogénase (IDH) ; chaque sous-type est associé à un pronostic et des caractéristiques de récurrence différents.

  • L’identification préopératoire de ce sous-type peut améliorer les résultats cliniques, dans la mesure où le sous-type prédit la quantité nécessaire à réséquer durant la chirurgie, un facteur influant sur le pronostic.