Prédiction de l’évolution vers la démence chez les patients atteints de la MP

De nouveaux résultats ont souligné l’importance de variants génétiques spécifiques sur le risque d’évolution vers la démence chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP).

Lors du congrès virtuel de la Société des troubles du mouvement (MDS) de 2021, des chercheurs de centres situés dans toute l’Europe participant à l’étude collaborative Parkinson’s Incidence Cohorts Collaboration (PICC) ont rapporté les effets de variants génétiques sur les loci de la β-glucocérébrosidase (GBA), de l’apolipoprotéine E (APOE), de la protéine tau associée aux microtubules (microtubule-associated protein tau, MAPT) et de l’α-synucléine (SNCA).