Anticiper la réhospitalisation des patients présentant un état de mal épileptique

Une vaste étude nationale a fourni un nouvel éclairage sur les facteurs de risques importants de réhospitalisation dans les 30 jours de patients présentant un état de mal épileptique.

Des spécialistes de l’Emory University School of Medicine d’Atlanta, Géorgie, aux États-Unis, ont analysé des éléments de la base de données nationale des réhospitalisations, identifiant au total, 42 232 patients adultes présentant un état de mal épileptique, qui ont subit une première hospitalisation entre janvier 2013 et septembre 2015.