Facteurs prédictifs de la réponse motrice à long terme à une stimulation cérébrale profonde bilatérale du noyau sous-thalamique

Lire l'article original en anglais

À retenir

  • Chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP), un dysfonctionnement du lobe frontal et une aggravation de la sévérité de la maladie hors traitement, avec une moins bonne réponse motrice à long terme chez les personnes présentant des modifications vasculaires à l’imagerie par résonance magnétique (IRM), prédisent une meilleure réponse motrice à long terme à la stimulation cérébrale profonde bilatérale du noyau sous-thalamique (SCP-NST).

Pourquoi est-ce important

    Cette étude indique que le dépistage des fonctions exécutives et les examens d’imagerie par IRM cérébrale pourraient favoriser l’identification des candidats appropriés pour une réponse à long terme à une intervention chirurgicale de SCP-NST.

International Medical Press est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

International Medical Press décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, International Medical Press recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’International Medical Press ou du promoteur. International Medical Press n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.