Étude prospective de la qualité du sommeil et des évolutions psychologiques pendant le confinement dû à la COVID-19

Lire l'article original en anglais

À retenir

  • Une perturbation du sommeil était associée à des résultats psychologiques plus négatifs (rumination, expériences de type psychotique et sévérité des symptômes somatiques). Des variations de la qualité subjective du sommeil d’une nuit à l’autre prédisaient également le fonctionnement individuel le lendemain.

Pourquoi est-ce important

  • Afin d’atténuer le fardeau mondial de la COVID-19, des mesures de confinement à domicile et de restriction des activités extérieures sans précédent ont été adoptées dans le monde entier. Cela a eu d’importantes répercussions sur la santé mentale et physique des personnes.

  • Des études transversales ont permis d’identifier un sommeil de mauvaise qualité comme facteur de risque d’altération de la santé mentale, mais la nature rétrospective et transversale de ces études ne permet pas d’aborder la « directionnalité » de cette association.

International Medical Press est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

International Medical Press décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, International Medical Press recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’International Medical Press ou du promoteur. International Medical Press n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.