Co-morbidités psychiatriques dans l’épilepsie : augmentent-elles davantage la mortalité ?

À retenir

  • Chez les patients épileptiques, de lourds antécédents de trouble psychiatrique ont entraîné une augmentation significative du risque de mortalité, par rapport aux personnes ne présentant pas d’affection psychiatrique.

Pourquoi est-ce important

  • Les personnes atteintes d’épilepsie présentent un risque de mortalité estimé 2,3 fois supérieur à celui de la population générale, ainsi que des taux élevés de co-morbidités psychiatriques et de suicide.

  • L’augmentation supplémentaire de la mortalité identifiée chez les patients présentant des affections psychiatriques co-morbides souligne l’importance d’évaluer et de traiter systématiquement les affections psychiatriques chez les personnes atteintes d’épilepsie.