Un second diagnostic est fréquemment posé chez un patient chez lequel une neuropathie optique est suspectée

Le second diagnostic des patients chez lesquels une neuropathie optique est suspectée est relativement fréquent, en particulier chez les patients chez lesquels une neuropathie optique idiopathique a initialement été diagnostiquée, d’après des données sur 15 ans provenant d’une étude monocentrique menée par l’Université de Porto, au Portugal.