Des études en situation réelle montrent comment optimiser la prise en charge de la SEP

De nouveaux résultats issus d’études en situation réelle et d’études de registre qui pourraient aider à orienter les décisions thérapeutiques chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) ont été présentés lors d’une séance du congrès de l’ECTRIMS 2021.

Le Dr Camille Sabathé de l’Université de Nantes, en France, a présenté les détails d’un système de notation dynamique, qui pourrait aider à identifier les patients atteints de SEP auxquels le passage d’un traitement de première intention à un traitement de deuxième intention apporterait le bénéfice le plus important.