Le status epilepticus fébrile réfractaire chez le jeune enfant – quels sont les résultats à long terme ?

Les résultats à long terme sont satisfaisants chez la majorité des jeunes enfants présentant un status epilepticus fébrile réfractaire, selon une nouvelle recherche présentée à l’AES 2018.

Des spécialistes du Southwestern Medical Center de l’Université du Texas, à Dallas, Texas, aux États-Unis, ont réalisé une étude observationnelle rétrospective monocentrique, identifiant tous les patients entre 1 mois et 5 ans qui ont été admis dans l’USI pédiatrique pour un status epilepticus fébrile réfractaire dans la période de 2008 à 2017.

L’affection a été définie comme un status epilepticus où la seule provocation aiguë était la fièvre, et chez qui les crises ont persisté malgré l’administration d’au moins deux médicaments antiépileptiques par voie parentérale, comprenant une benzodiazépine.