Relation entre les régimes alimentaires pro-inflammatoires et les seuils de douleur à la pression dans le syndrome fibromyalgique

À retenir

  • Les seuils de douleur à la pression aux sites de points sensibles étaient significativement inférieurs chez les femmes présentant un syndrome fibromyalgique (SFM) par rapport aux témoins, et une association significative a été notée entre l’hypersensibilité à la douleur et les régimes alimentaires pro-inflammatoires.

Pourquoi est-ce important

    Les stratégies promouvant les régimes alimentaires anti-inflammatoires chez les personnes présentant un SFM permettraient d’améliorer l’hypersensibilité à la douleur et les autres symptômes liés au SFM, qui ont un impact considérable sur la qualité de vie et les frais de santé.