Rééducation des personnes atteintes de sclérose en plaques au moyen d’un exosquelette robotisé

À retenir

  • La kinésithérapie assistée par exosquelette robotisé (robotic exoskeleton assisted exercise therapy, REAER) offre une alternative viable à la rééducation à la marche conventionnelle (RMC) chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) et de handicap sévère affectant la mobilité.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le handicap affectant la mobilité touche 75 % des personnes atteintes de SEP.

  • La RMC est associée à une amélioration de la mobilité et de la cognition chez les personnes atteintes de SEP. Cependant, la kinésithérapie traditionnelle, comme la RMC, est généralement inaccessible aux personnes atteintes de SEP présentant des troubles sévères.