Le tabagisme et l’hypertension ne protègent pas du décès après une hémorragie sous-arachnoïdienne anévrismale (HSAa)

À retenir

  • Un biais de survie explique l’observation paradoxale selon laquelle le tabagisme et l’hypertension seraient associés à une meilleure survie après une HSAa.

Pourquoi est-ce important

    Contrairement aux précédentes données, les fumeurs et les personnes hypertendues présentent un risque de mort subite secondaire à une HSAa plus élevé que ce que l’on pensait précédemment.