Les réseaux sociaux pourraient être la meilleure méthode pour partager les résultats de recherche sur la douleur dans la démence

À retenir

  • Les réseaux sociaux pourraient combler l’écart entre les connaissances et la pratique dans la prise en charge de la démence, grâce à une diffusion plus efficace des informations sur la prise en charge de la douleur.

Pourquoi est-ce important ?

  • La douleur est souvent sous-évaluée et sous-traitée chez les personnes atteintes de démence, malgré la disponibilité de solutions éprouvées pour la prise en charge de la douleur. Les méthodes de connaissances traditionnelles, telles que les webinaires, n’ont pas réussi à provoquer un changement clinique généralisé et opportun.

  • Ces résultats importants suggèrent que les médias sociaux pourraient être un moyen plus efficace de partager des informations de recherche avec un public plus large.