Un spécialiste souligne l’importance de la génétique dans les troubles du mouvement

L’intégration précoce du séquençage haut débit (SHD) dans le diagnostic des troubles du mouvement peut améliorer les résultats obtenus, selon une présentation d’experts lors du congrès CNS 2021.

Le Dr Darius Ebrahimi-Fakhari du Department of Neurology du Boston Children’s Hospital, dans le Massachusetts, aux États-Unis, a souligné les progrès réalisés en génétique moléculaire, lesquels offrent de bons outils diagnostiques et de bonnes options de traitement pour les troubles du mouvement. Il a également souligné les défis liés à la compréhension des mécanismes génétiques et moléculaires sous-jacents aux troubles du mouvement rares.