Les statines n’augmentent pas le risque d’hémorragie intracérébrale dans la fibrillation auriculaire, déclarent les chercheurs.

De nouvelles données suggèrent que les statines n’augmentent pas le risque d’hémorragie intracérébrale (HIC) chez les patients atteints de fibrillation auriculaire (FA) qui prennent également un traitement anticoagulant oral direct (AOD).

« Les AOD ont été largement utilisés pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux chez les patients atteints de FA à haut risque » a déclaré le Dr Ting-Yu Chang de l’hôpital Chang Gung Memorial à Taoyuan, Taïwan. « Les patients atteints de FA qui ont besoin d’AOD présentent généralement plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire, de sorte que ce groupe de patients peut bénéficier d’un contrôle lipidique avec des statines », a-t-elle déclaré. La question de savoir si le traitement par statines augmente le risque d’HIC est débattue.