État de mal épileptique : quelle est la valeur prédictive d’une réhospitalisation précoce ?

Des spécialistes ont identifié des sous-groupes de patients présentant un état de mal épileptique convulsif généralisé (EMECG) qui ont un risque élevé d’être réhospitalisés dans les 30 jours après leur hospitalisation initiale.