Modifications structurelles du cerveau et stadification de la maladie dans l’ataxie de Friedreich

À retenir

  • L’analyse des images d’imagerie par résonance magnétique (IRM) volumique de patients atteints d’ataxie de Friedreich (AFRD) a montré des modifications neuroanatomiques progressives du cervelet et de la moelle épinière.

Pourquoi est-ce important

  • L’AFRD est une maladie neurologique héréditaire rare impliquant un manque de coordination progressive des mouvements. Il n’y a à l’heure actuelle pas de traitement de fond disponible.

  • Ces données fournissent des informations supplémentaires sur les altérations structurelles du cerveau, qui surviennent dans cette maladie rare et pourraient aider à orienter la conception de recherches et d’essais cliniques ultérieurs.