L’étude sur les effets de l’exposition fœtale aux médicaments contre l’épilepsie rapporte des résultats « très encourageants »

Une étude de suivi à long terme en cours sur l’exposition fœtale aux médicaments antiépileptiques (MAE) n’a montré aucune différence au niveau des résultats neuropsychologiques entre les enfants de femmes épileptiques (FE) versus ceux de femmes non épileptiques.

Le professeur Kim Meador, professeur de neurologie et de neurosciences à l’Université de Stanford (Stanford University), et directeur clinique du centre de traitement de l’épilepsie de Stanford (Stanford Comprehensive Epilepsy Center), à Palo Alto, en Californie, aux États-Unis, a présenté les résultats à 3 ans de l’étude Maternal Outcomes & Neurodevelopmental Effects of Antiepileptic Drugs (MONEAD).