Activité du noyau sous-thalamique et blocage de la marche dans la maladie de Parkinson

À retenir

  • Chez des patients atteints de la maladie de Parkinson (MP) sous stimulation cérébrale profonde du noyau sous-thalamique (SCP-NST), une augmentation de l’activité multi-unités (AMU) du noyau sous-thalamique était associée à un blocage de la marche (Freezing Of Gait, FOG) mais non à un arrêt intentionnel lors d’une évaluation de la marche en réalité virtuelle.

Pourquoi est-ce important

    Cette étude donne à penser que le noyau sous-thalamique intervient dans l’arrêt de la fonction motrice, ce qui constitue un premier pas vers l’identification de biomarqueurs cliniques à utiliser dans le cadre d’une intervention thérapeutique, telle qu’une SCP adaptive en boucle fermée.