Cibler le trafic endosomique : une nouvelle approche de traitement de la MA ?

De nouveaux modèles de pathologie de la maladie d’Alzheimer (MA) impliquent le gène SORL1 et suggèrent que le trafic endosomal pourrait être une cible thérapeutique viable pour les patients atteints de MA.

Le gène SORL1 code pour SORLA, un récepteur qui régule le trafic endosomal et le traitement de la protéine précurseur β-amyloïde et d’autres protéines, selon le Dr Jessica Young de l’Université de Washington (University of Washington) à Seattle, WA, États-Unis. Les variants de SORL1 ont été associés à un risque accru de développer la MA.