Pathologie tau dans la maladie anti-IgLON5 : une nouvelle pièce du puzzle

À retenir

  • L’étude de cas d’un patient atteint de maladie anti-IgLON5 révèle une absence de pathologie tau du tronc cérébral et un profil neuropathologique évoquant une maladie d’Alzheimer (MA) de stade modéré.

Pourquoi est-ce important

  • La maladie anti-IgLON5 est une nouvelle maladie neurodégénérative associée à des anticorps dirigés contre la protéine d’adhésion cellulaire neuronale IgLON5 et se caractérise par des troubles du sommeil, une instabilité à la marche et des symptômes bulbaires.

  • La tauopathie du tronc cérébral a été documentée dans le premier cas de maladie anti-IgLON5, mais on ne sait pas s’il s’agit d’une caractéristique neuropathologique typique de la maladie.