L’échelle Cog-4 est un outil de dépistage cognitif insuffisant en cas d’accident vasculaire cérébral aigu

À retenir

  • La sous-échelle cognitive Cog-4 ne permet pas de détecter avec précision les troubles cognitifs dans les jours qui suivent la survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Pourquoi est-ce important

    Il est important d’identifier rapidement les difficultés cognitives à la suite d’un AVC afin que le traitement et la rééducation puissent avoir lieu au moment opportun. La capacité de détection des déficits cognitifs précoces de l’échelle Cog-4 est toutefois limitée, en comparaison à des tests structurés et exhaustifs ; il n’est dès lors pas recommandé d’utiliser cette échelle comme outil de dépistage des fonctions cognitives aussitôt après un AVC.