Impact des chirurgies cardiovasculaires sur la prise de conscience des symptômes de l’AVC et réaction des patients

À retenir

  • Les personnes ayant des antécédents de chirurgie cardiovasculaire (CV) et une prévalence supérieure de facteurs de risque CV n’ont pas mieux identifié l’apparition d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou appelé les services médicaux d’urgence (SMU) par rapport aux personnes n’ayant pas d’antécédents de chirurgie CV.

Pourquoi est-ce important

  • Même si l’on considère que les patients ayant des antécédents de chirurgie CV comprennent les symptômes de l’AVC et la réaction appropriée, on ne connaît pas l’impact des interventions CV sur la connaissance de l’AVC.

  • Une intervention thérapeutique précoce après l’apparition des symptômes de l’AVC est essentielle pour l’issue pour les patients. La compréhension des taux de réaction dans ce groupe de patients pourrait améliorer le traitement.