Relation entre le fibrinogène plasmatique et les troubles cognitifs post-AVC

À retenir

  • Les taux élevés de fibrinogène (FIB) plasmatique sont un facteur de risque indépendant des troubles cognitifs post-AVC (post-stroke cognitive impairment, PSCI), et un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé est un facteur de protection contre le trouble cognitif post-AVC.

Pourquoi est-ce important

    Les déficits cognitifs après un AVC possèdent un impact négatif sur les fonctions exécutives. L’identification des facteurs liés aux PSCI peut donc améliorer la qualité de vie après un AVC.