Utilisation de l’échographie pour la détection de la neuropathie des nerfs du cou

À retenir

  • Une échographie a permis de visualiser avec succès les nerfs du cou ciblés ; la concordance avec le diagnostic clinique des anomalies était en outre excellente et le taux de correspondance avec l’imagerie par résonance magnétique (IRM) élevé.

Pourquoi est-ce important

    Cette étude indique que l’échographie est une technique d’imagerie utile dans le cadre d’une neuropathie des nerfs du cou, en complément de l’IRM ou lorsque l’IRM n’est pas concluante ou disponible.