Mise à jour sur les réactions cutanées chez les patients traités par des antiépileptiques

L’éruption cutanée est une réaction relativement courante liée au médicament, et le traitement par antiépileptiques a été associé à des éruptions cutanées, y compris des réactions cutanées potentiellement mortelles, comme le syndrome de Stevens-Johnson (SJS) ou la nécrolyse épidermique toxique (NET). Comment les neurologues peuvent-ils savoir si une éruption cutanée est grave ?

Lors de l’AES 2018, le Dr Jeanne Young, dermatologue à l’University of Virginia Health System de Charlottesville, aux États-Unis, a présenté un aperçu des réactions cutanées aux antiépileptiques courants et de la façon de les gérer.

Le type le plus courant d’éruption cutanée liée au médicament est l’éruption morbilliforme, qui se caractérise par des macules, des papules érythémateuses, ou une desquamation. L’éruption cutanée peut causer des démangeaisons, mais elle n’est habituellement pas accompagnée de symptômes systémiques.