Sur quatre mesures corporelles testées pour prédire l’AVC, le rapport tour de taille/taille est la meilleure méthode

À retenir

  • Parmi les mesures corporelles utilisées chez les personnes âgées de 40 ans au moins, le rapport tour de taille/taille était le plus étroitement lié à la prévalence de l’accident vasculaire cérébral (AVC) : les personnes du quartile le plus élevé étaient plus susceptibles de faire un AVC que celles du quartile le moins élevé.

Pourquoi est-ce important

    La focalisation sur le seul indice de masse corporelle comme facteur de risque d’AVC conduira à ignorer un risque d’AVC chez certaines personnes chez lesquelles on a prédit un risque d’après le rapport de tour de taille/taille.