Quels sont les facteurs de risque d’insuffisance respiratoire aiguë dans l’EME ?

Lire l'article original en anglais

Une étude américaine de grande envergure a apporté de nouvelles informations sur les facteurs de risque significatifs associés à l’insuffisance respiratoire aiguë (IRA) dans l’état de mal épileptique (EME).

L’IRA est connue pour être associée à une morbidité et à une mortalité plus élevées chez les patients atteints d’EME. Pour étudier les facteurs de risque possibles d’IRA dans ce groupe de patients, des chercheurs du centre de science de la santé (Health Science Center) de l’Université du Texas (University of Texas), à Houston, Texas, aux États-Unis, ont analysé les données de la base de données NIS (Nationwide Inpatient Sample) pour les patients admis avec un diagnostic d’EME sur une période de 15 mois.

Ils ont identifié un total de 78 194 patients (moyenne d’âge : 41 ans), dont 17,9 % ont présenté une IRA.

Une analyse de régression multivariée a révélé que les facteurs de risque significatifs d’IRA étaient (valeurs p pour tous : < 0,001) :

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.